Publié par riahik le

Comment gérer l’arrivée d’un chiot à la maison ?

Salut les poilus,

 

On se retrouve aujourd’hui pour un petit article spécial chiot !

Et plus précisément, comment gérer l’arrivée de cette petite boule de poils à la maison !

Vous êtes sur le point d’accueillir chez vous un petit animal de 2 mois que vous attendez depuis longtemps peut être et cet évènement n’est pas à prendre à la légère !

 

La question est souvent posée, sur les réseaux sociaux, ou encore des personnes qui me demandent quelques conseils à ce sujet. Alors voyons points par points à quoi il faut penser et comment réagir en cas de soucis !

Avant l’arrivée d’un chiot à la maison :

 

La date est fixée, vous savez que vous allez récupérer votre futur meilleur ami dans quelques jours ou quelques semaines et il est déjà temps de faire les choses bien !

 

Le premier conseil que je vous donnerai :

Mettez vous dans la tête d’un chiot !

“Pourquoi ?”

 

Parce qu’un chien ne voit pas le monde comme nous, encore plus quand il est chiot !

Ce paquet de mouchoir sur la table basse n’est pour vous qu’un paquet de mouchoir sur une table basse, mais pour ce petit loustic, c’est un objet rigolo qui fait un joli bruit de plastique et qu’il pourra éventrer et vider en toute allégresse ! Vous voyez où je veux en venir ? Oui voilà, il va falloir anticiper, réaménager et prendre l’habitude de ranger votre chez vous afin de prévenir les risques de destruction.

 

Et pour les petits malins qui me diraient que tous les chiots ne sont pas destructeurs, en effet, cependant, tous les chiots font leurs dents, explorent le monde, font des expériences.

Et on en vient donc au deuxième point :

Commencez à prévoir de quoi aura besoin votre petite boule de poils !

Un couchage, des jouets, de quoi mastiquer, un espace bien à lui, sa laisse… Et ! On n’y pense pas assez, mais un petit espace toilettes dans la maison est le bienvenu !

QUOI ? Offrir à mon chiot la possibilité de faire ses besoins dans la maison ? N’importe quoi!”

 

Bah non, en fait, à cet âge-là, un chiot n’est pas propre. Pas qu’il ne veuille pas hein, simplement, il n’est pas capable physiquement de retenir ses selles !

 

Alors ça veut dire qu’il faudra lui offrir la possibilité de se soulager dans un endroit dédié aussi souvent que possible (environ toutes les 2 heures et après chaque activité comme après le repas, après une séance de jeu, après la sieste…)

 

Avoir un coin toilettes dans la maison, c’est donc un super bon moyen d’éviter les accidents et d’apprendre la propreté plus rapidement !

Et oui, pour votre chiot, ce changement de décors et de foyer est stressant, on en vient donc à notre dernier point avant son arrivée :

Si vous en avez la possibilité, demandez à votre éleveur, ou à l’association dans laquelle vous adoptez Filou, de pouvoir récupérer un linge avec l’odeur de sa mère.

 

Tous ne vous le feront pas (question d’hygiène, d’organisation – si l’éleveur à 12 chiots, ça peut être compliqué pour lui de devoir remettre 12 linges imprégnés de l’odeur de maman à tous les adoptants…) mais ça reste une demande à tenter car cela permettra à votre chiot d’avoir avec lui un doudou rassurant, avec une odeur apaisante lors de son arrivée !

Premier jour de l’arrivée d’un chiot à la maison :

 

Vous venez de récupérer votre boule de poils et prenez joyeusement la route pour rentrer chez vous.

Le trajet est déjà à prendre en compte. Idéalement, gardez le chiot près de vous (pas le conducteur hein ! Un passager !) afin de le rassurer pendant la route. Pour sécuriser le transport, optez pour une ceinture de sécurité et gardez bébé chien sur les genoux à l’arrière du véhicule, ou si le chiot a été habitué à la caisse de transport chez l’éleveur, mettez-le en caisse mais toujours près de vous pour pouvoir le rassurer si besoin. Si vous avez pu récupérer un linge imprégné de l’odeur de la mère, pensez à le mettre dans la caisse ou sur vos genoux.

 

Arrivés à la maison, vous pouvez laisser bébé chien explorer son nouvel environnement. Mais gardez-le à l’œil ! Vous verrez, vous penserez avoir mit hors de portée tout ce qui pourrait éveiller l’intérêt de votre chiot, il trouvera sans doute une de vos affaires à son gout malgré tout !  

Pensez à l’inviter à découvrir son couchage (dans lequel vous poserez le doudou) ainsi que les gamelles d’eau et de nourriture et bien-sûr le coin toilettes !

Lorsque votre chiot aura fait le tour de ses appartements, deux solutions :

 

Soit il sera usé par le trajet et le stress et tombera de fatigue, et dans ce cas, laissez le se reposer.

 

Soit il sera en forme et ce sera alors le moment de sortir vos jouets pour une petite séance de jeu détente ! Ce sera un excellent moyen de faire connaissance !

La journée passe et il est l’heure d’aller se coucher !

 

Que vous souhaitiez que votre chiot dorme dans la chambre avec vous ou qu’il n’y ait pas accès, Restez près de lui les premières nuits.

Et si cela signifie dormir dans le canapé pendant une semaine, qu’à cela ne tienne!

En effet, votre petite boule de poils vient de quitter sa maison, sa mère, sa fratrie, pour se retrouver dans ce nouvel environnement complétement inconnu et souvent effrayant pour un bébé de son âge!

Le laisser seul la nuit serait le meilleur moyen de lui infliger une grande dose de stress supplémentaire!

Et oubliez le fameux conseil « Laisse le pleurer, il va finir par se calmer ».

C’est une idée toute caca et vraiment pas sympa pour lui !

Certes, votre chiot arrêtera sans doute de pleurer, mais ça ne veut pas dire qu’il sera apaisé pour autant !

En faisant ça, votre chiot apprendra que dans ce nouvel environnement stressant, personne n’est là pour lui quand il ne va pas bien !

Si on veut prodiguer une éducation positive et bienveillante à son chien, la première chose à faire est de le rassurer.

Et en plus, cela consolidera vos liens : il apprendra que vous êtes là pour lui et s’en remettra plus naturellement à vous en cas de problème dans toute sa vie de chien.

 

Les jours suivants l’arrivée du chiot à la maison :

 

Comme vous êtes super prévoyant, vous avez posé un congé ou vous profitez de vos vacances pour accueillir votre boule de poils ! (Non ? Bah mettez-vous en arrêt maladie !)

 

Passez donc un maximum de temps avec lui et commencez tout de suite à lui apprendre plein de chose ! Qu’il s’agisse de simples tours pour impressionner les copains ou d’apprentissages bien plus importants comme la solitude (bah oui, vous allez devoir reprendre votre vie normale à un moment donné !) profitez de ces quelques jours pour partager des expériences avec Milou et lui apprendre à réfléchir, vous faire confiance, se sentir bien !

 

Vous allez aussi pouvoir faire quelques sorties, pour le présenter à vos proches et au monde qui sera désormais le sien.

« Mais non, il ne faut pas ! Il n’est pas encore vacciné ! »

 

Quand on met au monde un enfant humain, on n’attend pas qu’il ait fait ses vaccins pour le présenter à mamie ?

 

Bah pour votre chiot c’est la même chose !

Sortez le pour le socialiser, mais soyez simplement vigilent à limiter les contacts physiques (on évitera de le laisser se faire caresser par des inconnus et on demandera à nos proches de se laver les mains avant, on le porte dans la rue pour éviter le contact avec un sol potentiellement contaminé, on le laissera voir des chiens et autres animaux mais à distance uniquement…)  

Bref, dites-vous que les premiers mois de vie de votre chiot sont déterminant pour le reste de son existence, alors profitez en pour lui faire voir le monde et lui apprendre le plus de chose possible !

Bien-sûr veillez à son état de fatigue et ne le surchargez pas d’activité ! Respectez son rythme !  

Si vous souhaitez être accompagné dans l’éducation de votre futur meilleur ami, vous pouvez retrouver notre formation en ligne « j’éduque mon chien » qui vous donnera toutes les clés d’une éducation positive et bienveillante afin de faire de votre relation la plus belle amitié possible !

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cet article sur l’arrivée d’un chiot à la maison vous aura plu.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !

Pensez à vous abonner pour recevoir tout nos articles en avant-première !

A très vite mes poilus !

Catégories : Par défaut