Publié par riahik le

Pourquoi je ne suis pas contre la muselière?

Salut les poilus, aujourd’hui, on se retrouve pour un nouvel article et tout est dans le titre !

 

J’ai décidé de m’attaquer à ce vaste débat qu’est l’utilisation de la muselière et de vous expliquer ma façon de voir cet outil (car ne l’oublions pas, la muselière n’est ni plus ni moins qu’un outil).

Déjà, je pense qu’il est bon ton de vous dire que si je ne suis pas contre l’utilisation de la muselière, je ne suis pas non plus pour tous les types mumu. En effet, il existe une large gamme de muselières, toutes différentes. Et pour moi, toutes ne respectent pas l’intégrité physique et le confort de nos poilus. Exit donc les muselières en nylon, collée au museau du chien, qui l’empêche d’ouvrir la gueule pour haleter, boire, s’exprimer.

Perso, je suis “partisane” de la muselière « grille » type Baskerville (j’ai pas d’action chez eux, promit) pour la simple et bonne raison que celle-ci remplit parfaitement son rôle avec le gros avantage de ne pas entraver le chien (à condition d’avoir la bonne taille et le bon réglage évidement)

Voilà, maintenant qu’on est au point sur le type de mumu, je vais vous donner les raisons qui me convainquent que son utilisation est forte utile.

 

1) J’ai un chien réactif (qui n’aime pas les gens et/ou les autres chiens)

Bah ouais, quand on a un chien mordeur ou “à risque”, il vaut mieux se protéger et protéger les autres. Double avantage ici : votre chien ne peut pas mordre et en plus, on n’y pense pas assez, mais un chien muselé, c’est un chien, que d’instinct, on évitera de regarder. Ça peut paraitre bête, mais le regard est souvent un élément déclencheur de l’agressivité chez le chien et l’avoir muselé, c’est passer d’office le message aux gens « Pas la peine de s’approcher ou de regarder, mon chien ne vous aimera pas » ça peut paraitre cru dit comme ça mais c’est en réalité aussi un très bon moyen de mettre votre chien en confiance: pas d’agression de l’espace vitale avec la mumu et donc, un chien plus apaisé.

De même pour les loulous réactifs aux autres chiens, même si la muselière ne fera pas penser “Oh, il a une mumu, je vais pas l’embêter” au chien qui arrive en face de vous, elle permettra à son humain de retenir son chien afin d’éviter une altercation. Parce que même si le risque de morsure n’est plus là, on peut quand même éviter la bagarre et de fait, le traumatisme émotionnel que cela va provoquer chez les deux chiens!

Bien-sûr, dans les deux cas, notre muselière n’est pas la solution miracle pour un chien réactif et un vrai travail de rééducation restera à prévoir, mais si elle peut permettre d’assurer la sécurité de tous et de rendre Médor un peu plus serein, tant mieux.

2) J’ai un chien qui n’aime pas les manipulations.

Eh oui, tous les chiens ne sont pas des fans des manipulations. En réalité ils sont même une majorité dans ce cas-là. Ce n’est pas bien naturel pour Rintintin de se faire tripoter par un véto, un toiletteur, ou même leur humain qui aura décidé lui couper les griffes… Alors oui, il existe le médical training (MT), les soins coopératifs (j’en fait d’ailleurs des initiations) mais parfois, on se retrouve avec Médor qui s’est éclaté un ergot en ballade et manque de veine, la manipulation des pattes n’est pas encore acquise en MT, et nous voilà chez le véto avec un chien toutes dents dehors et un vétérinaire qui va bâcler les soins (pas volontairement je vous rassure) de peur de se faire bouffer la joue. Dans ce cas, la muselière sera un bon moyen de s’assurer que les soins prodigués seront de qualité car, même si elle n’aidera pas votre chien à se sentir mieux, elle rassurera le véto qui ne risquera plus la morsure, il pourra alors prendre le temps sereinement de prodiguer les soins nécessaires. Idem chez le toiletteur d’ailleurs. Alors oui dans ce cas de figure, aucun intérêt sur la psychologie de votre poilu, mais si elle peut permettre de le faire soigner correctement…

3) Les lieux publics

Même si votre chien n’est pas réactif ou n’a pas de soucis avec les manipulations, il peut être de bon ton de le museler dans les lieux publics pour une simple raison : les caresses volées.

En soi, vous me direz qu’il n’y a pas mort d’homme et que ça sociabilise le chien et tout et tout. Oui mais non, parce que votre chien, il n’a peut-être pas envie d’être tripoté par des inconnus, même s’il ne mordra pas pour ça. Personnellement, je sais qu’Eros n’est pas timide et aime aller au contact des gens, pour autant, il apprécie moyen les gros shampoings sur la tête de la part des inconnus. Et combien de fois ai-je demandé aux gens « Pas sur la tête les caresses svp » et les gens de me répondre « Ah mais pourtant il a l’air d’aimer ça! » accompagner de ladite caresse sur la tête. Dans ces cas-là, soit j’explique, que non, il n’aime pas ça, que c’est mon chien, que je le connais, que je sais comment il exprime son inconfort et finalement, la plupart du temps, je perd mon temps, soit je m’énerve (car on n’est pas toujours dans un bon jour, on est tous humains…) et je me vois répondre un « Est ce que je viens toucher les cheveux de votre enfant sans votre accord ? » et alors je passe pour une mégère qui maltraite son chien car elle ne veut pas qu’il reçoive de l’amour…

Et c’est là qu’entre en jeu la super mumu. Encore une fois, un chien muselé, c’est un chien qu’on n’approche pas, et qu’on ne touchera pas sans l’accord du propriétaire. Double bénéfice, d’abord pour Pollux, qui ne sera pas tripoter par une cinquantaine d’inconnus alors qu’il renifle gentiment l’étale du boucher sur le marché et pour vous, qui ne perdrez pas votre temps et votre patience à expliquer aux gens que ce qu’ils font ne se fait pas, qu’un chien n’est pas une peluche et qu’on ne caresse pas n’importe comment un chien qu’on ne connait pas. Alors oui, pour ce cas de figure je trouve un peu dommage d’en arriver là et je me dit que si tout le monde était un minimum éduqué au code canin, on n’en arriverai pas à museler Pitou pour éviter qu’on le touche impunément, mais avec des « si » on referai le monde comme dirais l’autre….

Voilà, je vous ai donné les principales raisons qui font que je trouve la muselière bien utile. Je rappelle qu’elle est en premier lieu un outil de sécurité et qu’il est du devoir du propriétaire d’assurer la sécurité de tous vis-à-vis de son chien (et de son chien lui-même)*. Et j’ajouterai aussi que la muselière doit obligatoirement être amené de manière positive afin que le chien l’accepte et l’apprécie car avoir un truc posé sur le pif alors qu’on ne vous a pas expliqué que c’était cool… Perso je deviendrai folle aussi…

*L’article 1243 du code civil prévoit que « le propriétaire d’un animal, ou celui qui s’en sert, pendant qu’il est à son usage, est responsable du dommage que l’animal a causé, soit que l’animal fût sous sa garde, soit qu’il fût égaré ou échappé »

 

Si vous rencontrez des soucis de réactivité avec votre chien, ou si vous souhaitez tout simplement des conseils sur la manière d’amener la muselière de façon positive, n’hésitez pas à me contacter.

On n’oublie pas de s’abonner pour ne rien louper des prochains articles et offres exclusives!

Catégories : Par défaut