Publié par riahik le

Quand un humain a peur des chiens...

Salut les poilus, aujourd’hui on va se retrouver autour d’un sujet particulier puisqu’on ne va pas vraiment parler de votre chien mais de vous !

Eh oui, j’ai eu l’occasion il n’y a pas longtemps, de discuter avec un ami qui m’a avoué sa réticence à être en contact avec des chiens… Pas forcément la peur des chiens (enfin, si un peu, mais il ne voulait pas l’avouer) mais plutôt une appréhension, un manque de confiance…

Du coup, comme je suis sympa et que j’aime bien aider tout le monde et pas juste les propriétaires de chien, je me suis dit que se serait pas mal de vous faire un petit article sur comment gérer tout ça !

Mais ne vous inquiétez pas, si vous êtes l’Humain d’un poilu, cet article vous concerne aussi puisque je vous donnerais également quelques conseils afin que vous puissiez gérer au mieux la situation lorsque vous êtes avec une personne qui n’aime pas trop votre merveilleux Sacapuces.

J’ai peur des chiens.

 
 

Tout d’abord, n’ayez pas honte. Peu importe la raison qui fait que vous ayez peur des chiens (une morsure de la part du Pinsher de mamie quand vous étiez petit, le chien du voisin qui grognait et aboyait à travers le grillage, ou juste une appréhension face au chien de 50kg de votre sœur…) on ne vous jugera pas !

Comme on dit « on a peur de ce qu’on ne connait pas »

La première chose que je vous conseillerai, c’est de le dire au propriétaire. Avertir vous permettra une première sécurité : Si vous prévenez de votre malaise, il sera plus simple pour le propriétaire de gérer la situation et de faire en sorte que tout le monde se sente bien.

Second conseil : Gardez votre calme, ça va bien se passer. Si vous paniquez, vous transmettez votre stress à tout le monde, le chien et son propriétaire. C’est alors qu’on entre dans un cercle vicieux de stress et qu’on passe un mauvais moment.

 

« Ouais facile à dire » me direz-vous.

Je sais bien que, quand on à peur, se gérer est parfois compliqué. Mais respirez un grand coup et relativisez : les chiens ne sont pas des démons assoiffés de sang et ils n’ont aucun intérêt à vous déchiqueter comme ça gratuitement.

« Oui ok, c’est bien beau mais moi, la dernière fois, je suis allez chez Jean-Pierre, qui a un espèce de berger allemand et dès que j’ai passé le pas de la porte, il s’est mit à me regarder avec un air de possédé… Il voulait me bouffer j’en suis sûr ! »

Bah oui, c’est normal en fait, parce que vous rentrez dans SA maison. Et certain chien ayant un fort instinct de protection/gardien peuvent parfois vous faire comprendre que ça leur plait moyen : Lui aussi, il a le droit de ne pas vous faire confiance.

 

Et quand c’est comme ça, après avoir averti le propriétaire, après s’être mit dans un état émotionnel calme, je vous conseillerai d’ignorer autant que possible l’objet de votre malaise : ne le regardez pas dans les yeux et positionnez vous de biais par rapport à lui. Pourquoi ? Parce que ce sont des signes de politesse chez la gente canine et que le chien comprendra assez rapidement que vous venez en paix. Si vous l’observez du coin de l’œil, vous verrez que le monstrueux molosse que vous redoutez tant vous rendra la pareil : il détournera le regard, baillera, vous ignorera en bref, il communiquera avec vous de manière polie et courtoise.

« Ouais, mais moi, la dernière fois, j’suis allez chez Jean-Eude et son chien il m’a sauté dessus ! »

 

Bah alors déjà, vous pouvez dire à Jean Eude de m’appeler s’il veut qu’on éduque son chien.

Et ensuite, je vous dirais que, comme chez les humains, on tombe parfois sur des individus pas très poli et pas très bien élevé. Un chien qui vous saute dessus à votre arrivée, c’est, la plupart du temps, un chien qui ne sait pas bien gérer ses émotions et son excitation et qui est juste « TROOOP CONTEEEENNNTTTT DE TE VOIR !!!! »

 
 

Et dans ces cas-là, même conseil qu’a dessus, on garde son calme, on ne crie pas (ça va exciter encore plus Milou), on demande au propriétaire d’éloigner son chien et on tourne le dos au chien pour lui signifier que « ce que tu fais me dérange, je ne veux pas interagir avec toi si tu es trop énervé »

« OK ça marche, mais si on croise un chien en marchant dans la rue ? Parce que bon, j’ai mon voisin qui sors ses trois clébarts à chaque fois que je vais chercher mon pain… »

Pas de panique, l’avantage de l’extérieur, c’est qu’on à souvent plus de place pour bouger. Un autre signe de politesse pour les chiens que vous vous apprêtez à croiser sera de les contourner en arc de cercle le plus largement possible. Arriver de front chez le chien, c’est une agression. Du coup, on change de trottoir, on s’éloigne gentiment avant d’être trop près pour être mal à l’aise.

« Ouais mais s’il les promène en liberté !! »

 

Même chose ! On garde son calme, si possible, on demande au propriétaire de rappeler / rattacher son chien, on évite les regards directs, on contourne en marchant calmement (parce que si vous vous mettez à courir, y’a de grande chance que le chien se dise que « C’EST TROOOP FUUUNN !! JE VAIS LUI COURIR APRÈS !!! ») voir on marque un arrêt si besoin, en tournant le dos ou en se mettant de biais, et dans la majeure partie des cas, le chien vous approchera en traçant des arcs de cercle, viendra vous renifler les mollets et s’en ira, voir, pour les chiens qui ne sont pas curieux, ils vous ignoreront complétement.

Voilà, vous avez les clés en main pour que vos rencontres avec des chiens soient plus sereines pour vous. Retenez que si vous êtes poli et calme, la majeure partie des chiens respecterons ça.

Bien-sûr, il y a toujours des exceptions, des chiens un peu trop excités ou des chiens qui sont réactifs aux humains. Et dans ces cas-là, faites-vous confiance. Si vous sentez que malgré tout, les conseils que je vous ai donné ne donne rien, signifier le au propriétaire, votre instinct est important et si vous n’arriver pas à gérer la situation, déléguer à quelqu’un mais ne restez pas dans une situation de malaise ou de ressenti dangereux

Voilà, cet article est déjà beaucoup trop long mais je voudrais juste ajouter un petit mot pour les propriétaires de chiens.

S’il vous plait, lorsque quelqu’un vous signifie son malaise, ne le minimiser pas. Vous ne savez pas d’où vient la peur de la personne en face de vous. Soyez compréhensif, et n’oubliez pas que vous êtes responsable de votre animal. Même si vous savez que Pollux est le chien « le plus gentil du monde » il n’empêche qu’il est de votre devoir de mettre tout le monde à l’aise car si vous laissez une personne en détresse, son stress augmentera et donc, celui de votre chien aussi.

En bref quand votre nièce vous dit que « euh… il me regarde bizarre ton chien, j’ai pas confiance » c’est à vous de la rassurer, de lui dire quelle posture avoir, et d’éloigner le chien si nécessaire.

 
Voilà les poilus !

Je vous laisse là-dessus !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

J’espère que cet article vous aura plu et vous aidera !

On n’oublie pas de s’abonner pour ne rien louper des prochains articles et offres exclusives!

A bientôt !

Catégories : Par défaut